En sortant neuf mois après le film Yves Saint Laurent, Saint Laurent ne pouvait subir que des comparaisons, c'est pourquoi je vais évoquer le premier film. En ce qui concerne le jeu, il devait être très difficile de passer après le très talentueux Pierre Niney, qui jouait à la perfection le célèbre couturier. Je dois admettre que Gaspard Ulliel ne s'en est pas mal tiré (même s'il n'a pas, selon moi, la même délicatesse que Pierre Niney). Yves Saint Laurent est basé sur la relation qui l'unissait à Pierre Berger, sur les démons du couturier, sur sa descente dans la drogue, sur les relations "adultères" du couple ; tandis que Saint Laurent efface presque totalement Pierre Berger. Ce n'est a priori pas un problème, il y a probablement mille façons d'aborder le sujet : les conséquences directes de la drogue sur son travail, sa "véritable" jeunesse (comment il est entré chez Dior, etc), l'image de la marque dans le monde, ou que sais-je... Ce film a pris le parti de présenter des anecdotes. 2h30 d'anecdotes sans véritable angle. 2h30 d'anecdotes liées au sexe ou à la drogue. Le sexe. Parlons-en, du sexe. Il faudra d'abord m'expliquer l'utilité de voir Gaspard Ulliel nu et en érection ; ensuite m'expliquer l'utilité de voir d'autres hommes nus mais cette fois sans érection, lors de partouzes ? Choquer ? Ces scènes sont à l'image du film : d'un inintérêt incroyable. Ces anecdotes ne nous apprennent rien sur Yves Saint Laurent. Il était couturier, il était gay, il s'est drogué et il a trompé Pierre Berger. Je n'avais pas besoin de voir ce film pour le savoir... Ajoutons à cela un jeu sur la chronologie, où on se balade soudain à travers les années, on va dans le futur, dans le passé, sans trop prévenir, sans raison et sans but, de façon à laisser le spectateur encore plus perplexe. En effet, j'étais dubitative quant à l'utilité du film, pas encore quant à la qualité de sa réalisation ; mais ce petit jeu gavant a réussi à me laisser sceptique sur la construction entière du film. En conclusion, heureusement que je n'ai pas payé pour voir ce film ^^Grande

premiere-affiche-du-film-avec-gaspard-ulliel-en-yves-saint-laurent-10858130jmrxb


Mon avis : 5/10 (oui, je suis vraiment trop gentille)