Dans ma nouvelle contrée, j’ai un petit jardin (partagé avec les locataires du rez-de-chaussée), complètement laissé à l’abandon et rempli d’orties. Comme je m’ennuie j’aime cuisiner, j’ai décidé de me lancer dans une soupe aux orties improvisée (puisque je n'ai pas internet). L’homme trouvait ça plutôt bon, donc je vous livre, sans prétention, ma recette.

orties

Avant toute chose, si vous avez entendu cette vieille légende qui affirme que les orties, une fois coupées, ne piquent plus, oubliez-la , ce n’est qu’un odieux mensonge ! Munissez-vous de gants ! Voici les ingrédients dont vous aurez besoin :

-une bonne poignée d’orties du jardin (que vous laverez évidemment très bien, sans oublier les gants, je décline toute responsabilité en cas de blessures par arme ortière) ;

-un petit pot de crème ;

-une pomme ;

-un oignon ;

-une gousse d’ail ;

-un cube de bouillon de poule ;

-une clote de matière grasse (oui, mon vocabulaire culinaire est très riche) ;

-du sel, du poivre.

Épluchez et coupez grossièrement l’oignon, la pomme et la gousse d’ail. Faites-les revenir dans la matière grasse, sur feu moyen. Ensuite, ajoutez les orties et faites les fondre.

Ajoutez la crème, remuez. Ajoutez un fond d’eau et le cube de bouillon. Il ne faut vraiment pas beaucoup d’eau car sinon la soupe risque d’être fort liquide, puisque ce ne sont ni l’oignon, ni la pomme, ni les orties qui pourraient donner de la consistance à l’affaire… (au pire, ajoutez une pomme de terre). Laissez fristouiller pendant une quinzaine de minutes.

Passez le tout au mixer. Goûtez ajoutez du sel, du poivre selon vos envies… Bon appétit ! ^^