Je l'ai peut-être déjà mentionné, mais les films français et moi ne sommes a priori pas trop copains. Lorsque mon cousin m'a proposé d'aller voir Gemma Bovery, j'ai accepté sans grande conviction... et à ma grande surprise, j'ai trouvé le film très sympa. Il faut dire que Madame Bovary est l'un de mes romans favoris...

Martin Joubert est un boulanger, amateur de Flaubert, qui voit emménager près de chez lui un jeune couple anglais, Charlie et Gemma Bovery. Très rapidement, il tombe sous le charme de la jeune femme et il voit apparaître des similitudes entre la vie de sa voisine et la célebre Madame Bovary.

323834


Fabrice Luchini est le narrateur, et il ne manque pas de citer de nombreux passages du roman de Flaubert. Il est posé, son anglais est délicieux ("si you help, i'm disponible"), certaines de ses réflexions formidables ("Je préfèrerais que tu te drogues plutôt que d'entendre des conneries pareilles", lorsque son fils lui dit préférer Call of Duty à Madame Bovary). Gemma Arterton, quant à elle, est sensuelle et élégante, par exemple lorsqu'elle pétrit du pain, moment qui égale presque la scène de la poterie de Ghost.  Sans être un chef-d'oeuvre, le film est léger et plaisant.

Ma note : 8/10